L’Art-Thérapie : spécificité et place

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Spécificité de l’Art-Thérapie :

La production exhibée (corps ou production artistique) est respectée comme l’élément d’une relation, d’une rencontre, d’une confiance aux dépens de la production “quantifiable”, de l’analyse, du contrôle.

s’adressant à la globalité de l’être (maladie, handicap compris) c’est le registre de la nuance, de l’intention, de l’émotion, du subtil qui seront sollicités. Comme le soulignait Claude Debussy :  “la musique c’est ce qu’il y a entre les lignes”.

Le moyen spécifique de l’Art-Thérapie sera principalement,de l’ordre du non verbal, que ce soit pour les stimuli relationnels (soupirs, toucher) que dans la démarche(peinture, poésie). L’originalité de cette pratique est d’être dans le domaine du sensible, de l’émotion : de la présence. Il faut considérer la “créativité comme l’acte, l’intention d’une expression, d’une relation et s’intéresser à la production comme le tremplin d’une rencontre, d’un échange un “moyen d’être”.

Place de l’Art-Thérapie :

Associée aux autres techniques thérapeutiques, l’Art-Thérapie, par sa spécificité trouvera tout-à-fait sa place avec les autres prises en charge. Suscitant le corps, la relation, l’émotion, elle ouvre la porte aux rééducations du corps (kinésithérapie, psycho-motricité) du langage (orthophonie), à la psycho-thérapie, et permet aussi de mieux accepter la contrainte d’une traitement médicamenteux.

Dans le temps, l’Art-thérapie s’inscrit comme première, élément dynamisant qui révèle l’être pour ensuite s’associer à une rééducation plus adaptée et personnalisée.

Une place privilégiée peut être faite aux séances dans le cas de malades chroniques par exemple, avec la participation à un atelier-club qui permet des rencontres, des échanges, des acquisitions tant culturelles que sociales.

Pour en savoir plus :

Formation en Art-thérapie

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »